A LA RECHERCHE DE LILITH, de Claire Panier-Alix
Sodis

A LA RECHERCHE DE LILITH, de Claire Panier-Alix

Regular price €26,00 €0,00 Unit price per
Tax included.

686 pages

Lilith...
Tout a été dit, tout a été écrit et chanté sur Elle.
Et puis tout a été biaisé, tronqué, effacé, sali.
Déesse-mère, déesse chtonienne qui régna sur la Mésopotamie et le Moyen-Orient ? Modèle des grandes déesses de l'Antiquité, avatar de la mystérieuse compagne de Yavé condamnée à l'oubli pour laisser tout l'espace au Dieu unique ? Ou bien démone, reine des Enfers et épouse de Samaël, l'Archange déchu, créature séductrice qui tue ses amants en les aimant à mort, terreur absolue des Hommes...
Cette Première Eve n'est-elle pas la clef des tourments que traverse encore de nos jours cette Humanité qui la rejetée et honnie, parce qu'elle l'effrayait ? Son histoire n'est-elle pas celle des femmes et de la place qu'on a voulu leur imposer dans la société patriarcale de la fin de l'Antiquité ? Un rôle de soumission et d'infériorité qui, aujourd'hui encore, les oblige à se battre pour se réapproprier une juste égalité, et à revendiquer la liberté qui valut sans doute à Lilith d'être si malmenée au fil des millénaires, par les églises.
Cette enquête, illustrée par les textes qui, malgré tout, sont parvenus jusqu'à nous, n'est sans doute pas exhaustive. Aucune quête ne le sera... À chacun de se faire sa propre idée. Les croyances sont tenaces, mais peut-être qu'en lisant les textes sacrés, sans se contenter de prendre ce qui nous arrange pour rejeter le reste, ceux qui brandissent leur Foi pour justifier l'insupportable crime intellectuel et social commis par les hommes contre leurs compagnes et leurs mères depuis trois millénaires, auront le bon sens de réaliser combien on les a trompés.
La question sera alors : Les Lilith pardonneront-elles, ou leur prise de conscience achèvera-t-elle de gangrener notre société. Nous vivons dans un monde de haine, de violence, et d'oppression. L'égalité originelle que revendiquait Lilith, la Première Eve, semble pourtant être la clef pour en sortir.